Faut-il se méfier des pervers narcissiques ?

Faut-il se méfier des pervers narcissiques ?
4.67 (93.33%) 3 votes

Qui n’a pas un jour été manipulé, trahie, floué ou déçue par une personne.

La réalité de la vie nous invite parfois à vivre des expériences désagréables mais qui nous permettrons finalement d’en tirer quelques enseignements constructifs et positifs pour l’avenir en nous rendant moins naïfs, crédules.

Toutefois, attention à ne pas avoir affaire à un véritable Manipulateur et Pervers Narcissique !

Comment reconnaître un Pervers Narcissique ?

fabien-jasion-psyCar dans ce cas, c’est une autre « paire de manche » et autant fuir ce genre d’individu à la personnalité très toxique qui ne vous apportera rien de bon si ce n’est d’opérer sur vous même un véritable « travail de sape » en se servant de vos failles, de vos fragilités pour nourrir sa quête de « toute puissance » et de pouvoir, exercé sur autrui, dans le dessein de servir sa propre image, son ego souvent démesuré, mais révélant au final une faible estime de lui-même qu’il tentera de dissimuler par le déni et la déresponsabilisation.

Voulant s’éviter le surcoût de sa propre souffrance psychique, manquant d’empathie et évitant de culpabiliser pour ne pas avoir à se remettre en question, ne voulant pas admettre ses fragilités et/ou ses erreurs, ce qui finalement aurait probablement pu lui permettre de progresser sur lui-même.

Le Pervers Narcissique utilisera comme stratégie, puisqu’étant aussi quelqu’un de très calculateur, la dévalorisation de l’autre et la survalorisation de lui-même afin de compenser sa faible estime de lui.

Ainsi, ayant besoin de « briller » auprès des autres, il cherchera à être au centre de l’attention, saura se rendre aimable et usera de flatteries pour mieux manipuler et contrôler sa future victime.

Il cherchera à susciter l’intérêt des autres en allant dans leur sens, se montrera sociable en apparence. Mais n’agira de la sorte que pour flatter finalement son égo.

L’absence d’altruisme et d’empathie vis-à-vis des autres seront au premier plan.

Vous pensez qu’il s’intéressera à vous. Il n’en sera rien.

En fait il ne s’intéressera qu’à lui et ne vous donnera qu’une illusion d’intérêt (Mimétisme).

Son but final est de vous valoriser au départ pour mieux vous assujettir ensuite en exerçant finalement sur vous un contrôle et une influence très négative dont les enjeux seront pour lui de rehausser l’image qu’il a de lui-même en prenant un plaisir très sadique et pervers à vous voir « faillir » et perdre en estime de vous.

L’idée de prendre l’ascendant sur vous pourrait s’apparenter à une forme de jouissance chez ce dernier.

Ce serra donc une personne fausse, insincère et dénuée d’affects (froideur émotionnelle puisque insatisfait).

Sa double personnalité fait de lui un véritable « caméléon » (tantôt séducteur, tantôt victime, etc..) hyper adaptable face à l’environnement dans lequel il évolue.

Sensible à son image et aux apparences, il se fondera dans la masse et cherchera à tirer profit de toute situation par pure égocentrisme et narcissisme en changeant de visages, de facettes à souhait…

Ainsi, n’en doutez pas.

Quel est son mode de vie ?

L’autre n’est qu’objet dans la relation et ne doit être que le reflet de l’image du pervers et des attentes que ce dernier a.

Il fera en sorte de vous rendre dépendant de lui et pointera du doigt vos incapacités à pouvoir le satisfaire en vous en tenant pour responsable (principe de culpabilisation).

Il vous forcera (de manière inductive) à avoir de mauvaises actions auprès de lui afin de passer pour une victime et que vous puissiez vous sentir fautif, ce qui l’aidera en passant à « saper » votre sens critique pour faire de lui une « bonne personne ».

L’idée principale du Pervers Narcissique est de rabaisser sa victime pour la rendre moins importante que lui et rehausser du coup l’image qu’il a de lui-même

Ce qui est bien entendu pervers et malsain.

Le Pervers Narcissique choisira à la fois des personnes à la base fragiles ou vulnérables « psychologiquement parlant » que des personnes très stables et équilibrées au départ.

Puisque son but est de prendre du plaisir à rabaisser l’autre pour nourrir sa propre image.

Il devient facile à comprendre que plus la personne sera forte « psychologiquement parlant », plus la satisfaction de prendre le contrôle et le pouvoir sur elle sera élevé chez le pervers Narcissique !

Que faut-il faire face à ce genre de personne ?

Finalement le Pervers Narcissique est une personne de fragile et d’instable ayant peur de la perte de l’autre, peu sur de lui-même et en grande souffrance psychique sauf qu’il le déni.

Pour cette raison, étant donné que ce dernier éprouve du plaisir, de la joie et une jouissance peu commune à vous voir vous échouer tout en faisant de vous sa victime sur laquelle il exercera un pouvoir de domination très malsain et destructeur.

Il est actuellement fortement recommandé si vous identifiez une personne avec de telles tendances déviantes à simplement la fuir et non chercher à la combattre pour ne pas passer du statut de victime à celui de l’identification à l’agresseur et que vous deveniez vous-même Pervers Narcissique !

2 réflexions au sujet de « Faut-il se méfier des pervers narcissiques ? »

  1. Bonjour,

    J’ai lu avec une attention toute particulière votre article dans lequel j’ai trouvé des réponses ayant été moi-même victime de ce genre de personne malsaine qui a fait de gros « ravages » dans ma vie.
    Malgré le temps qui passe, mon histoire s’est déroulée il y a maintenant un an et s’est achevée par un licenciement, je ne trouve toujours pas de réponse à mon mal-être.
    Il faut du temps, car vous êtes rongée de l’intérieur, noyée dans le doute et vous mettez tout le monde dans le même sac si je puis m’exprimer ainsi !!
    J’ai engagée une procédure auprès des tribunaux et plus l’échéance arrive plus le stress monte et le doute s’installe. C’est un combat de tous les jours pour ne pas retomber dans cette culpabilité qui en réalité n’existe pas mais le travail de « sape » a bien été fait !
    Merci de m’avoir apporté le sentiment que je n’inventais rien, que ce genre de personne est bien réel.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *